Padmasana (पद्मासन) 🌸, la posture du lotus, est l'une des grandes pratiques emblématiques du yoga.

Nous allons voir quelques points clefs pour comprendre cette posture qui est certainement l'une des plus difficiles à réaliser. Enfin... nous ne sommes pas tous égaux !

Il m'est arrivé à plusieurs reprise de recevoir aux cours de yoga de parfaits débutants, souvent pas très souples, qui regardaient mon assise avec intérêt et qui l'imitaient naturellement à la perfection.

Un monsieur a même cru qu'il fallait s'asseoir de cette manière et m'a imité en prenant une parfaite posture du lotus en 10 secondes ! Et moi j'ai mis DES ANNEES pour y arriver 😱. Le monde est injuste...

 

Comment prendre la posture du lotus ?

posture lotus yoga padmasana

 

Là je vous donne la technique, plus que jamais je vous le rappelle : ne forcez JAMAIS.

 

Commencez par vous asseoir au sol, le dos droit.

Repliez ensuite la jambe droite (c'est arbitraire, on pourrait le faire avec la gauche et dans ce cas inversez tout le reste des instructions) jusqu'à amener la malléole droite (cheville droite) le plus haut possible sur votre cuisse gauche.

Si vous en êtes là c'est déjà bien, si cette étape n'est pas aisée entraînez-vous déjà à faire ce mouvement avant de passer à la suite.

Si tout va bien, placez ensuite la cheville gauche au niveau de la cuisse droite.

 

 

Pour la préparation au lotus, chaque école de yoga a sa recette. Voici une proposition qui est celle que j'ai suivie lorsque je m'y exerçais.

 

La cerise sur le gâteau :

Si vous optez pour le lotus "relâché", vous pouvez placer vos mains sur les genoux. Le dos sera droit, le menton légèrement rentré, on recherche cette sensation de repousser le sommet du crâne vers le plafond.

Pour les plus téméraires, sachez que les textes sous-entendent généralement que padmasana est en réalité bhada padmasana, la posture du lotus lié... Dans ce cas, accrochez-vous bien.

On garde donc notre assise au niveau des jambes. Le bras droit passe dans le dos pour venir attraper le pied droit. Et la main gauche prend le pied gauche, le bras dans le dos également. Plus votre assise en lotus est "serrée", plus cela a des chances de fonctionner. Mais bon, cela fera l'objet d'une fiche posture complète car cette posture du lotus liée fait partie de la liste des 84 asanas et est différenciée de ce gentil petit lotus "libre" qui finalement nous paraît presque accessible en comparaison.

Et voilà ! Ya plus qu'à 😅

Bon je ne vous cache pas que ça n'a rien d'évident.

Pour beaucoup de yogis, réussir le lotus est un objectif.

Effectivement pour travailler pranayama est concentration c'est excellent car la stabilité qu'on expérimente en padmasana est exceptionnelle.

Mais bon, en attendant, vous pouvez toujours opter pour des alternatives comme svastikasana (posture de la croix), siddhasana (posture posture parfaite) ou un bon vieux tailleur (sukhasana).

Quelques points clés pour faire padmasana :

  • L'ouverture des hanches est la clef. Essayez avant de faire padmasana de réaliser d'autres postures qui permettent de travailler cette ouverture.

 

  • ça ne doit jamais tirer au niveau des chevilles ou des genoux. Si c'est le cas, et bien même conseil : travaillez l'ouverture des hanches !

 

  • Quand vous réussissez à faire le lotus d'un côté, inversez pour travailler les deux côtés de façon symétrique. La bonne nouvelle c'est que si ça ne fonctionne pas dans un sens, ça fonctionne peut-être dans l'autre.

Symbolique du lotus

Padma est l'un des mots qui signifient "lotus" en sanskrit, même si je crois que le terme "kamala" est plus fréquent. Dans certains textes, d'ailleurs, padmasana est appelé kamalasana.

Le lotus a une symbolique toute particulière : il prend naissance dans la boue et donne vie à une fleur délicate et superbe.

C'est une belle métaphore de la recherche des yogis, et plus particulièrement des tantrikas (adeptes du tantrisme, qui utilisent toutes les expériences de la vie pour grandir, développer conscience et connaissance).

Elle nous rappelle à chaque instant que d'une situation compliquée peut naître une décision qui éclairera le reste de notre vie. Que d'une malchance peut naître une grande chance pour qui sait tirer parti de toute situation. Vous avez compris l'idée...

Une posture quasi alchimique, riche de promesse, qui rappelle à chaque apprenti yogi qu'il est possible de changer le plomb en or.

Les bienfaits de la posture du lotus

  • Evidemment pour ceux qui y arrivent, elle permet d'entretenir la souplesse des hanches !

 

  • C'est sûrement la posture assise dans laquelle le dos est le mieux placé. Contrairement à la posture du tailleur, le dos est parfaitement droit en padmasana.

 

  • Padmasana aide à prévenir les troubles digestifs.

 

  • Une fois qu'elle est prise avec aisance, la posture du lotus est l'une des plus favorable pour travailler la concentration dans la durée.

Si avec tout ça vous n'êtes pas convaincus que c'est génial d'apprendre à faire padmasana... 😝

Les contre indications la posture du lotus

  • Tous problèmes / blessures au niveau des articulations (hanches, genoux, chevilles)

 

 

5 1 vote
Noter cet article
Si vous avez aimé cet article, merci de le partager ! ;)