le chakra ajna

Ajna, le centre d’énergie du front

Ajna signifie littéralement « le chef », « celui qui commande ». C’est certainement le chakra le plus connu, bien souvent appelé « troisième œil ». C’est le centre du mental, qu’il s’agisse du mental ordinaire discursif ou d’une intelligence plus intuitive.

Représentation du chakra ajna

Ajna est représenté sous la forme d’un lotus à deux pétales.

Vous vous souvenez, nous avions vu que le nombre de pétales (ou de rayons si l’on visualise les chakras sous formes de roues) représentent le nombre de nadi qui passent par le centre d’énergie. Ici nous avons les deux nadi principales, ida et pingala qui s’arrêtent (ou qui commencent, ce n’est qu’un point de vue !) dans ajna.

Dans le cœur du lotus, on voit un cercle (la pleine lune) qui contient un triangle pointé vers le bas. Au centre du triangle la lettre OM est tracée. Les pétales du lotus contiennent quant à eux les lettres HA et KSHA. Le triangle contient également le lingam Itara, une pierre dressée brillante et lumineuse.

Les fonctions gérées par le centre d’énergie ajna

Ajna est en lien avec le mental. Comme tous les chakras il peut fonctionner sur deux modes.

Son fonctionnement ordinaire est celui où domine le mental ordinaire, discursif, la pensée dualisante. C’est ce mental-là que la pratique vise à éteindre. Comme le disent les yoga sutra, le but du yoga est l’arrêt des fluctuations du mental. Mais cela ne veut pas dire que l’on ne doit plus penser !

On cherche seulement à passer sur un autre mode, plus intuitif, plus en relation avec notre intériorité. Évidemment ce changement ne se fait pas en un claquement de doigts. On nous a appris depuis notre enfance à ne pas se fier aux intuitions, aux ressentis, à ce qui ne peut pas être prouvé ni démontré. Remarquons au passage que les enfants arrivent remarquablement bien à fonctionner sur le mode de l’intuition…

Le chakra ajna est le centre de commande des chakras inférieurs, en agissant sur ajna on peut agir sur les autres centres d’énergie… On comprend pourquoi certaines traditions se focalisent uniquement sur ce troisième œil.

Ajna et ses correspondances dans le corps physique

On relie ajna à l’hypophyse (la glande pituitaire) qui contrôle en partie les autres glandes endocrines. On retrouve bien cette fonction de centre de commande, même si l’on sait que l’hypophyse ne fonctionne pas seule mais dépend également de l’hypothalamus. Ces 2 glandes donnent un moyen d’accès privilégié à l’ensemble du corps et aux différentes glandes endocrines.

Ajna, le centre de la conscience

ajna chakra, le 3ème oeil

C’est le lieu où la réalité peut être perçue telle qu’elle est, sans voile et sans filtre. On associe le centre ajna à Shiva, la personnification de la conscience.

S’il fonctionne correctement la vision de la réalité est plus juste, moins teintée des filtres personnels qui peuvent s’interposer. La compréhension du monde se fait de manière intuitive, la capacité de concentration est bonne.

Si l’intuition a cédé la place à la raison et qu’ajna fonctionne sur ce plan, la personne va avoir tendance à tout intellectualiser, à vivre exclusivement dans son espace mental. Au lieu d’avoir une vision claire de la réalité, elle s’enferme dans sa propre réalité.

Le nom de 3ème œil est évocateur : il est le siège de la connaissance qui va au-delà des sens, il permet de voir le monde intérieur qui est trop souvent délaissé au profit du monde (qui nous apparaît comme) extérieur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge