Yoga et pilates sont parfois confondus, mais il s’agit de deux disciplines bien distinctes ! Le hatha yoga date de plusieurs millénaires et trouve son origine en Inde. Le pilates est beaucoup plus récent et son créateur s’est largement inspiré des postures du yoga pour inventer cette discipline. Mais la ressemblance s’arrête là ! Si le yoga est une discipline globale qui implique un travail énergétique et une approche de la méditation, le pilates met vraiment l’accent sur la pratique corporelle.

Les grandes différences entre le yoga et le pilates

Deux visions différentes

Le yoga et le pilates sont souvent assimilés mais ils diffèrent grandement sur leur finalité ! Le but du pilates et de permettre un renforcement musculaire, il est utilisé avec succès pour renforcer le corps et en complément des exercices souvent prescrits par les kinés. Le travail sur la respiration favorise le souffle thoracique.

Le yoga traditionnel est une pratique spirituelle avant tout, qui ne se limite pas au corps. Le yoga est une pratique qui unit le corps, le souffle et la pensée. La pratique corporelle n’est pas, contrairement à ce qui est montré de nos jours, le cœur de la pratique.

Il est donc difficile de faire le mix de yoga et de Pilates  dans une même cours comme le proposent certains centres car les approches n'ont finalement rien à voir. Si l'on souhaite s'initier à ces deux disciplines, mieux vaut séparer les pratiques.

Une pratique différente

Les personnes qui pratiquent les 2 disciplines l’ont remarqué, la respiration pour les exercices de pilates est thoracique tandis qu’en yoga la respiration la plus classique est abdominale (même si les méthodes pour respirer varient grandement d’un exercice de pranayama à l’autre).
En pilates, on enchaîne des séries d’exercices souvent dynamiques, l’approche est clairement gymniques, et vise à obtenir un effet. En yoga traditionnel, les postures sont tenues, ce sont plus des supports à la pratique méditative que des exercices physiques à proprement parler, même si pour nos corps d’occidentaux ces postures sont souvent exigeantes !

Pourquoi assimile-t-on parfois yoga et pilates ?

Dans de nombreux centres de yoga et clubs de sport, les deux disciplines sont parfois assimilées ou confondues. Avec la démocratisation du yoga, la pratique s’est considérablement modifiée ces 20 dernières années pour répondre aux « attentes » de l’occident où le corps est mis en avant. La dimension spirituelle a peu à peu été écartée, considérée comme un simple habillage culturel. En faisant cela, seules les postures restent… Mais le yoga tel qu’il est pratiqué dans nombre de centres n’a rien à voir avec la pratique d’origine qui est avant tout une recherche d’union entre le corps, le souffle, l’énergie et la pensée.

Allier yoga et pilates, est-ce intéressant ?

Les deux disciplines peuvent être complémentaires. Et de nombreuses personnes trouvent cette association judicieuse. La pratique du pilates permet un renforcement musculaire et une prise de conscience du corps qui pourra ensuite aider à tenir les postures proposées lors des cours de hatha yoga. C’est également une bonne option pour avoir la sensation d’avoir travaillé physiquement, ce qui permet d’avoir un corps plus réceptif aux pratiques douces comme les exercices de respiration (pranayama) ou les approches comme la concentration / méditation qui font partie intégrante de l’enseignement du hatha yoga.

5 1 vote
Noter cet article