Le choix d'un tapis de yoga est un vrai casse-tête, les prix divergent mais les tapis semblent être tous plus ou moins identiques tant qu'on ne les a pas testés. Pour ajouter de la confusion, il est rarement possible de les essayer, 90 % des ventes se faisant en ligne car il y a peu de magasins spécialisés dans la vente de tapis et matériel de yoga. Voici quelques pistes pour faire votre choix, en se centrant sur les tapis de yoga écologiques, par opposition aux tapis qu'on trouve le plus fréquemment et qui sont fabriqués en dérivés du plastique.

Qu'est-ce qu'un tapis de yoga écologique ?

Le terme d'écologique nous est servi à toutes les sauces, argument marketing pour nous convaincre de préférer un tapis à un autre. Et ça fonctionne bien, les pratiquants de yoga sont généralement assez soucieux de leur santé et de leur impact sur l'environnement.

Ce qui est couramment appelé tapis de yoga écologique, c'est un tapis en matière naturelle, par opposition à ceux en matières synthétiques dérivées du plastique. Ce n'est pas ce que l'on trouve le plus fréquemment, et nous verrons pourquoi dans la suite de cet article !

Il faut distinguer le label "non toxique" (encore heureux qu'un tapis de yoga soit non toxique, je trouve ça préoccupant de devoir le faire remarquer) du label "écologique". Les tapis non toxiques sont en matières synthétiques, souvent en dérivés du plastique, mais ont prouvé leur innocuité pour la santé. Je ne peux que vous recommander d'opter au moins pour cela si vous n'êtes pas convaincus par les tapis dits écologiques.

Un tapis écologique sera quant à lui fabriqué en fibres naturelles.

Voyons les différentes options de tapis de yoga écologiques :

Le caoutchouc naturel. Les tapis en caoutchouc sont denses et anti-dérapant. Ce n'est peut-être pas la meilleure option pour un tapis à transporter en raison de son poids, mais en termes de confort c'est vraiment un bon choix. C'est idéal si vous transpirez facilement, que vous aimez les tapis assez denses et que vous pratiquez régulièrement car ils durent vraiment longtemps. Seul petit bémol, il faut apprécier l'odeur assez forte au départ, mais qui s'estompe en quelques semaines.

Le coton. Les tapis en coton sont très beaux, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai craqué pour cette matière. Souvent épais, très doux, ils sont très agréables pour les pratiques douces. Ils ne sont pas froids comme les tapis en caoutchouc par exemple lorsqu'on les laisse dans une pièce fraîche. Mais voilà, ils ont un inconvénient majeur : ils n'assurent aucune prise au niveau des mains et mes pieds. Difficile de tenir un chien tête en bas, ou même de stabiliser une posture comme les triangles avec les tapis en coton.

La toile de jute. Ces tapis séduisent par leur aspect naturel et une odeur plus légère que le caoutchouc. Le seul reproche que l'on peut leur faire, c'est qu'ils ne sont pas très doux pour la peau. Tout dépend des personnes mais les plus sensibles auront du mal avec les postures sur les genoux par exemple, le frottement pouvant s'avérer irritant. Même chose pour les tapis de yoga en jonc de mer.

La laine. Mêmes avantages et inconvénients que le coton. C'est douillet, confortable, chaud, esthétique, mais ce n'est pas adapté pour les pratiques les plus physiques.

Comment choisir un tapis de yoga ?

Vous l'avez noté, il n'existe pas de solution miracle, chaque matériau a ses avantages et ses inconvénients. Disons que pour les pratiques de yoga les plus axées sur le corps comme le vinyasa ou l'ashtanga, les tapis en caoutchouc naturel sont vraiment les meilleurs si l'on recherche un tapis de yoga écologique.

Pour les pratiques plus douces où la problématique de l'ancrage au sol est moins présente, les autres matériaux peuvent convenir. Le mieux pour savoir ce qui convient est d'essayer, si vous fréquentez une salle de yoga n'hésitez pas à demander d'essayer les différents tapis, il y en a toujours en stock ! 😀

Le site Yogamello propose quelques tapis dans différents matériaux, vous pouvez y faire un tour pour voir quel tapis de yoga écologique pourrait vous convenir.

Autres éléments à prendre en compte pour choisir un tapis de yoga

L'épaisseur du tapis est importante. La plupart des tapis font entre 3 et 6 millimètres d'épaisseur. 3 c'est léger, 6 bien épais, mais il faut également tenir compte de la densité. Si vous aimez les tapis assez fermes, vous trouverez votre bonheur avec un tapis de yoga qui peut être fin mais qui sera dense, par exemple en caoutchouc, mais c'est également le cas de certains tapis en coton.

La taille du tapis. Hé oui, ils ne sont pas tous de même longueur et de même largeur. En commandant un tapis en ligne, veillez à bien prendre en compte les dimensions du tapis. Plus grand c'est plus confortable, mais s'il s'agit d'un tapis portable pensez au supplément de poids et de place.

Vérifiez la composition, que vous souhaitiez prendre un tapis écologique ou pas. C'est particulièrement important si vous êtes allergiques à certains matériaux. Pour les personnes qui font de l'asthme ou plus généralement celles qui sont sensibles à la poussière, on évitera le coton et la laine.

Si vous optez pour un tapis classique, l'option "non toxique" est vraiment recommandée. Ces tapis sont généralement moins chers, conviennent à tous et sont anti-dérapant. Il n'y a pas d'odeur, ou elle s'estompe en quelques heures seulement. Ils sont faciles à laver et à entretenir. C'est pour cette raison que la plupart des salles de yoga optent encore pour ce type de tapis : cela convient à toutes les pratiques et à tous les pratiquants.

0 0 vote
Noter cet article