Yoga et sophrologie sont souvent assimilés. Vous le savez, je ne suis pas pour le mélange des disciplines et la confusion doit être levée ! Nous verrons dans cette article les racines communes aux deux discipline, ce qui les différencie et dans quel cas on se tournera vers l'une ou l'autre.

Yoga et sophrologie, quelles origines ?

Le yoga est si ancien que l'on peine à dater son apparition. Les premiers écrits ne font que marquer la date de codification du yoga. Auparavant, le savoir a circulé oralement, certainement pendant des milliers d'année. Il prend ses origines aen Inde, mais dans de nombreux pays d'Asie des disciplines pouvant s'apparenter au yoga se sont développées.

Quand à la sophrologie, ses racines sont bien moins mystérieuses ! Créée en 1960 par Alfonso Caycedo, elle est inspirée de nombreuses disciplines dont le yoga. L'une des bases de la sophrologie étant le yoga, on comprend aisément pourquoi beaucoup assimilent les deux et y voient des passerelles.

Des points communs mais un fondement bien différent

Le sophrologue, un praticien qui accompagne vers un but

Un sophrologue accompagnera son patient sur un nombre de séance limité en visant souvent un objectif précis, lui donnant des techniques pour améliorer son bien-être. Notez qu'il existe également des cours se sophrologie collectifs, pour devenir plus autonome dans cette pratique et apprendre à gérer les situations difficiles.

L'enseignant de yoga, pour accompagner sur un chemin de connaissance

Un enseignant de yoga transmettra une discipline plus complexe, qui se veut non utilitaire mais qui permettra de bénéficier de nombreux effets secondaire fort appréciables (gain en souplesse, en confort, en acuité mentale, en gestion des émotions, etc.). Comme dans un art martial, le lien avec une lignée, une tradition, est important.

Pour trouver un cours de yoga à Lyon vous êtes au bon endroit :) Pour trouver un sophrologue, vous pouvez consulter l'annuaire de praticiens en sophrologie à Lyon sur medoucine.com par exemple.

Pratique spirituelle ou d'efficacité personnelle

Le yoga est avant tout une pratique spirituelle. On l'a oublié avec le développement des styles de yoga modernes qui sont avant tout basés sur le corps et l'image, mais le but reste l'intériorité, le travail sur l'énergie, le lien avec la part de soi qui reste inchangée quelles que soient les circonstances extérieures.

La sophrologie est un outil, elle a été créée pour répondre à un objectif précis : un meilleur contrôle de soi au niveau mental et émotionnel, une réduction du stress. En passant par un état de conscience modifié, on agit plus aisément sur le corps, les émotions, le mental.

En résumé, le yoga se pratique sans autre but que l'ouverture et la reconnaissance du divin en soi, la sophrologie est plus pratique et apporte des solutions concrètes à des problèmes.

Entre yoga et sophrologie, que choisir ?

Si vous avez un souci à régler au niveau de la gestion des émotions, du stress, ou tout problème bien identifié et "aigüe", la sophrologie sera plus indiquée pour débuter car elle saura cibler votre problématique spécifique.

Le yoga s'adresse davantage aux personnes qui ont envie d'approfondir la connaissance d'elles-mêmes à travers 3 axes : maîtrise du corps, du souffle et du mental. Il n'y a pas d'attente de résultat, seulement à la base de l'envie de pratiquer un questionnement sur soi.

Les deux disciplines sont donc vraiment complémentaires, l'une pouvant être utilisée comme thérapie brève et l'autre comme apprentissage d'un nouveau mode de vie plus en accord avec les besoins profonds de l'être humain.

0 0 vote
Noter cet article