Rêve lucide et yoga nidra

Je vois de plus en plus de posts sur certains forums au sujet du rêve lucide. À ma grande surprise, les ressources sur le sujet sont nombreuses (en particulier sur le net) et pour une fois, en français. Je me suis donc interrogée sur les différences entre yoga nidra et rêve lucide, réflexions que je partage avec vous à travers cet article.

Le point sur le rêve lucide

Le rêve lucide, qu’est-ce que c’est ?

Le « simple » fait d’avoir conscience de ces rêves. L’objectif est ensuite de pouvoir les modifier, les contrôler, les prolonger à volonté.

Comment faire un rêve lucide ?

De nombreux guides explorent le sujet, mais je vais décrire brièvement la méthode ici. Il faut tout de même savoir que de nombreuses variantes existent, à chacun de trouver la sienne. Pour ma part, je préfère la méthode WILD  (Wake-Initiated Lucid Dream) mais la DILD (Dream-Initiated Lucid Dream) semble plus accessible. À chacun d’expérimenter, à chacun de faire son choix.

De la phase d’éveil au rêve : c’est la méthode WILD

Elle est assez proche de la structure d’une séance classique de yoga nidra. Allongé sur le dos, on se concentre sur la respiration, on ralentit peu à peu le souffle, on se laisse aller à ce sentiment d’abandon, d’enfoncement, on sent le corps s’engourdir et on tente de saisir le fameux passage entre les deux états. Ça semble trop facile ? Vous avez essayé des dizaines de fois sans y arriver ? Le plus important à mon sens, c’est d’avoir un niveau de fatigue moyen : ne pas être trop stressé ni trop épuisé. Si vous devez vous lever tôt et en pleine forme le lendemain, oubliez, car les premières fois cet état peut mettre plusieurs heures à venir… à moins que l’on s’endorme simplement. Deuxième chose importante, et qui fait dans mon cas toute la différence : restez sur le dos, on s’endort bien trop facilement en versant sur le côté.

Du rêve classique au rêve conscient, DILD

Ça consiste à se rendre compte que l’on rêve au cours d’un rêve. Je n’ai expérimenté cela que deux fois, un peu « par accident » et le rêve a fini par m’échapper, manque d’entraînement, je suppose. Bien sûr, on n’y arrive pas du jour au lendemain. Comme dans le yoga nidra, des techniques préparatoires sont à mettre en place tout au long de la journée pour faciliter la prise de conscience, la plus connue étant certainement le test de réalité (vérifier la cohérence de certains faits pour savoir si l’on rêve ou si l’on dort).

L’autosuggestion

Rien de bien compliqué, il suffit de se répéter son intention de se souvenir des rêves, ou d’en avoir conscience. Personnellement, je  ne suis pas convaincue car pour avoir essayé cette méthode des dizaines de fois elle n’a jamais donné de résultats concluants.

La différence entre rêve lucide et yoga nidra

Techniques de yoga nidra et de rêve lucide

Avant de développer, je veux souligner un point : le yoga nidra insiste davantage que les guides sur le rêve lucide au sujet de la posture, et c’est ce qui rend les méthodes de nidra assez efficaces. En shavasana, détendu, éventuellement après un léger scan corporel, concentrez-vous sur l’espace du cœur et installez un souffle qui encourage à l’endormissement.

Des motivations différentes

Les différences ? À priori, il n’y en a pas : les deux techniques visent à glisser consciemment dans le sommeil et à mettre un peu plus de conscience dans nos nuits. Mais il y a une distinction, et de taille : tandis que le rêve conscient est motivé par un but un peu égoïste, saisir les rêves, s’en souvenir et les contrôler, le yoga nidra se contente d’observer. C’est un outil d’écoute et de connaissance de soi, pas de contrainte.

Le rêve lucide, un moyen d’accès à un sommeil plus conscient

Sur la technique, cependant, les explications claires des méthodes pour parvenir aux rêves lucides sont claires et ont le mérite d’être plus largement répandues que celles concernant le yoga nidra. Une fois plongé dans le sommeil conscient, pourquoi ne pas se taire simplement, pour une fois, prendre un peu de ce temps pour apprendre à mieux se connaître et écouter ce que cette partie de nous que nous ne côtoyons jamais a à nous dire ?

Bonne nuit (consciente) à tous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge