La rentrée du yogi : choisir son cours de yoga

En ce jour de rentrée scolaire, les yogis ne sont pas en reste puisque c’est également la période des inscriptions aux cours de yoga. Comment choisir un cours lorsqu’on n’y connait absolument rien ? Voici un petit guide pour les yogis qui veulent bien démarrer la rentrée.

Bien choisir son cours de yoga

Tout dépend de la ville où vous habitez mais sur Lyon, il y a énormément de cours, si bien qu’il est assez difficile de s’y retrouver lorsque l’on cherche un cours de yoga.

Trouvez le style de yoga qui vous correspond

C’est le point le plus important, il faut que vous trouviez le « style » de yoga qui vous convient. Pour simplifier à l’extrême :

Le yoga de Shivananda est plutôt pas mal pour débuter. Les postures ne sont pas extrêmement acrobatiques, le rythme est moyen. Ce n’est pas un yoga très axé sur la spiritualité, quoi que tout dépende de l’enseignant.

Le yoga Iyengar est très « carré », axé sur la posture. Si la rigueur ne vous fait pas peur, c’est le type de yoga qui vous convient.

L’ashtanga yoga, un peu plus extrême ! Si vous n’avez pas fait de sport depuis 10 ans, ce sera peut-être un peu brutal. C’est un type de yoga assez physique où les postures sont enchaînées très rapidement.

Je dois citer le Bikram parce que c’est « à la mode »… Uniquement pour ceux qui n’ont pas peur de faire du yoga dans un hammam. Honnêtement je ne sais pas si l’on peut encore parler de yoga.

Le natha yoga, je garde le meilleur pour la fin 🙂 Je dis ça parce que c’est ce que je pratique, et après avoir essayé d’autres choses, je trouve que c’est le yoga le plus complet et le plus abouti. Cependant, sachez qu’il n’est pas très axé sur la posture, le travail est avant tout énergétique donc si vous cherchez à faire du sport avant tout, il y a peu de chance que cela vous convienne.

Petit point sur le hatha yoga :

C’est un terme générique sous lequel on peut regrouper plusieurs styles de yoga. Si le cours que vous choisissez indique « hatha yoga », il y a de fortes chances que ce soit un cours Shivananda ou éventuellement natha.

L’enseignant de yoga, un point délicat

Si la plupart sont réellement adorables, il est indispensable de garder un minimum de sens critique et de fuir les tyranniques, les gourous et les illuminés en tout genre. Oui, il y en a, le souci c’est qu’on ne s’en rend pas toujours compte tout de suite…

L’ambiance du cours de yoga

  • C’est important, l’ambiance. Chaque cours, indépendamment du style de yoga enseigné, attirera un type de personnes différent. Si vous sentez une certaine énergie positive dans le groupe, foncez ! Si vous « ne le sentez » pas en revanche, laissez également parler votre intuition.
  • S’il y a plus de 15 personnes entassées dans 20 m², c’est plutôt mauvais signe…
  • Certains centres sociaux ou MJC proposent des cours de yoga. C’est un bon moyen de démarrer si vous avez un budget serré et que vous cherchez avant tout à rencontrer du monde et à reprendre une petite activité, mais dans ce cadre-là, il est difficile d’enseigner un yoga très traditionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge