Pourquoi devenir professeur de yoga ?

Lorsque nous avons commencé à écrire des articles sur ce site, je n’avais pas l’intention d’enseigner le yoga dans l’immédiat mais plus la formation avançait, plus je trouvais l’idée tentante. Retour sur une année riche en rebondissements !

Faut-il attendre d’avoir terminé toutes ses formations de yoga pour enseigner ?

Comme en yoga nous restons élève toute notre vie, ou au moins une bonne partie, j’ai donc décidé de saisir les opportunités qui se présentaient au lieu d’attendre d’avoir fini tous les cursus proposés par la Fédération Française des Écoles de Yoga (FFEY) comme je souhaitais le faire initialement. Et je pense que j’ai bien fait 🙂 Sinon, il aurait fallu attendre une dizaine d’années avant de donner mes premiers cours. ucun problème pour moi, mais je pense que le fait d’apprendre et d’enseigner en même temps est bien plus enrichissant que de faire l’un après l’autre.

Une obligation de perfection et une remise en question permanente

En enseignant, je suis obligée d’étudier en profondeur chaque technique : là où l’à peu près reste tolérable lorsque l’on apprend les techniques de yoga juste pour soi, le niveau d’exigence est bien différent lorsqu’il s’agit d’enseigner. Le fait d’être prof en plus d’être élève m’oblige donc à aller en profodeur et à connaître parfaitement les postures, les souffles, les concentrations, etc. de plus, les feedbacks et les difficultés rencontrées par les élèves aident à progresser.

Un défi qui permet de se poser les questions essentielles

Je ne compte pas tout plaquer pour devenir profeseur de yoga à temps plein, je ne fais qu’enseigner ponctuellement : j’effectue des remplacements et dès septembre j’animerai deux cours chaque semaine. Une transition tout en douceur qui me convient parfaitement. Je suis plutôt timide et réservée, et il n’est pas évident de s’exposer et de prendreen charge un groupe qui a les yeux rivés sur vous pendant 1h15 ! Là encore, c’est un formidable moyen de progresser au niveau personnel : un travail sur ses peurs, sur son image et sur la confiance en soi qui aurait dû être fait il y a bien longtemps.

Le plaisir de transmettre

Je peux le dire, et je n’exagère pas : le fait de pratiquer le yoga a changé ma vie. Au départ, grâce à la détente que les séances m’apportaient, puis très vite j’ai été amenée à me poser des questions sur mon mode de vie : j’ai dû redéfinir ce que je voulais, ce qui était essentiel, ce qui faisait partie de mes priorités et ce que je voulais écarter de ma vie. Il est donc logique de vouloir transmettre cela, même si les changements ne seront pas les mêmes pour tous : le yoga, c’est toujours une dose de bien être injectée dans le quotidien 🙂

 

Une réflexion au sujet de « Pourquoi devenir professeur de yoga ? »

  1. Un très bel article Sam! que je partage tout à fait pour le vivre également. J ai attendu de mon côté que le moment soit « le bon » pour transmettre les enseignements reçus mais comme tu le soulignes , nous ne sommes jamais véritablement prêt car en apprentissage permanent ,à tel moment ou à tel autre ? L essentiel est d y aller lorsque l envie de franchir un seuil est vraiment là. C est en effet un véritable travail sur soi à opérer.
    Stephane Articles récents…Séance de reprise après les vacancesMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge